Accéder au contenu principal

Épépé, Ferenc Karinthy

Sur la quatrième de couverture, les éditions Zulma présentent Épépé de Ferenc Karinthy comme un livre culte. C’est le genre de qualificatif qui vient forcément titiller la curiosité du lecteur, tout en suscitant dans le même mouvement un peu de scepticisme. Le texte sera-t-il à la hauteur de ses attentes ? Fera-t-il lui aussi partie de cette communauté de fans ? Pour le savoir, il faut tenter l'immersion...

Budaï , prisonnier ou aventurier ?

Épépé raconte l’histoire de Budaï, linguiste hongrois, qui au lieu d’atterrir à Helsinki où il devait assister à un congrès, se retrouve mystérieusement dans une ville inconnue. Autour de lui, les habitants parlent un idiome incompréhensible et les limites de la ville semblent infinies… Confronté à la faillite de tout ce qu’il a appris, il garde pourtant espoir, tentant de substituer à la figure du prisonnier celle de l’aventurier. Mais l’impuissance guette et Budaï doit à la fois se confronter à l'expérience d'une humanité commune et d'une irréductible étrangeté.

À la frontière des genres

Épépé est un roman à la frontière des genres ; se situant quelque part entre le roman d’anticipation, la fable, la contre-utopie, le Rubik's cube… C’est un texte d’une incroyable amplitude romanesque, où toutes les interprétations demeurent possibles et où l’on oscille en permanence entre le burlesque et le tragique. Oui, c'est définitivement un grand roman.  

Commentaires