Accéder au contenu principal

Concours photo !


Dans la vie j’aime deux choses, les livres et la photographie ! Happy birthday Les P’tites Notes !

Les P'tites Notes, comme vous le savez peut-être est tenu par Sophie. Mais le blog étant participatif, après avoir écrit deux petites notes par le passé, je suis heureuse de revenir en tant que contributrice pour vous proposer un concours photo !

J’avais eu l’occasion de dire à quel point j’aime les livres des Editions de l’Olivier dans ma dernière contribution sur le blog. Alors l’autre jour, pour terminer mon pack polaroid, j’ai pris cette photo (que j’adore !) :



Elle représente au premier plan des romans de la collection Petite bibliothèque américaine de l’Olivier.

Et là, j’ai eu une révélation ! Moi qui adore autant les livres que la photographie, pourquoi n’ai-je jamais pris plus de photos de livres ?! Un livre, une belle lumière et hop : une belle photo ! Voilà comment conjuguer deux passions ! Or, si je ne m’abuse, vous qui venez sur ce blog, vous devez avoir aussi un intérêt pour la lecture et les livres. Et vous avez forcément un appareil photo (ou un téléphone faisant office) à portée de main…
Alors, je vous propose de participer au 1er concours photo des P’tites Notes sur le thème… du livre !!

Le principe est simple ! Il suffit de prendre une photo d’un livre, celui que vous voulez, celui que vous aimez, celui que vous recommandez (et oui, on n’a pas tous le temps d’écrire une ptite note mais on a tous un livre à recommander !) et de me l’envoyer par mail à l’adresse suivante : mathildamars@gmail.com. N’hésitez pas à mettre une petite légende sous votre photo et à précisez si vous souhaitez que votre nom apparaisse avec la photo.

Vous avez jusqu'au dimanche 7 avril 2013 pour m'envoyer vos photos. Elle seront ensuite mises en ligne le 8 avril et les internautes pourront voter pour leur photo préférée en la désignant en commentaire du post, jusqu'au 30 avril 2013. A l’issue du délai, les votes seront comptabilisés et le gagnant se verra offrir un cadeau ! Plus précisément, le cadeau sera le dernier livre de Stephen King intitulé 22/11/1963 dans lequel l'auteur remonte le temps jusqu'à cette date fatidique... Et oui, Les P’tites Notes est un blog particulièrement sympathique, c’est son premier anniversaire mais c’est vous qui recevez un cadeau !!

22/11/63 book jacket
Voilà le livre à gagner !

Encore une fois, le seul élément obligatoire est la présence d’un livre. Pour ce premier concours, nous laissons volontairement de côté les liseuses et les tablettes qui pourront faire l'objet d'un autre concours, pour nous consacrer à l'objet livre. Mais pour le reste, c’est quartier libre ! Le lieu (à la maison, à la mer, au parc, au jardin), le livre (ouvert, fermé, pour enfants, pour adulte, de près, de loin), la présence (ou non) de personnes, le type de photo, c’est vous qui décidez !

Une petite précision : le blog utilisant la licence creativecommons, votre photo pourra potentiellement être utilisée selon les règles de cette licence BY-NC-SA. Aussi, lorsque vous enverrez votre photo, merci de copier-coller cette phrase dans votre mail : « J’ai pris note que ma photo sera publiée sur le blog Les P’tites Notes, lequel utilise la licence creative commons. Je donne mon accord pour cette publication. ». Enfin, dernière chose, si vous souhaitez publier votre photo sous couvert d’un pseudonyme, merci de me l’indiquer !

Commentaires

Sophie a dit…
J'adore ton idée et j'espère qu'elle plaît aussi aux lecteurs du blog !
Anonyme a dit…
Merci pour ce concours, je viens de envoyer ma photo par mail.
Pris LD
Merci à vous pour la participation et rendez-vous le 8 avril pour voir la totalité des photos sur le blog. A bientôt !

Articles les plus consultés du mois

DIY : mon carnet de notes en reliure japonaise

Aujourd’hui, travaux pratiques pour changer ! Parce qu’on n’est jamais mieux servi que par soi-même et parce que c’est plus beau, moins cher et écolo, j’ai fabriqué mon carnet de p’tites notes. Tout a commencé avec l’atelier de reliure japonaise proposé par L’atelier du tilde au festival CoLibris, puis je suis allée au salon de la micro-édition et du multiple à La Friche et j’y ai vu des carnets reliés à la japonaise réalisés avec tout un tas de papiers récupérés. Enfin, Valentine-spécialiste-de-l’art-du-papier m’a mis entre les mains un livre magnifique sur le sujet. Bref ! Tout ceci a attisé mon envie de do it myself mon carnet de notes.








Démonstration de reliure Bradel en photos

Allez, cette semaine, je vous emmène en Vendée, on va se mettre un peu au vert, parce que bon, Marseille l’été, c’est un peu é-tou-ffant, non ? Voici donc un petit reportage photo dans l’atelier de Lina, relieuse amateur passionnée par la reliure et la broderie. Elle m’a laissée suivre la réalisation de la reliure Bradel d’un livre : Lélia ou la vie de Georges Sand d’André Maurois édité en 1952 par Hachette, acheté en brocante, il avait effectivement bien besoin d’une petite restauration.












Pour Lina, la reliure a commencé lorsque son amie Colette lui a donné une vieille presse et les outils qui allaient avec, puis elle a pris des cours de reliure et s’est améliorée au fil des années, grâce aux conseils de sa prof, à ses livres et à sa créativité. Elle affirme que son savoir-faire évolue et qu’il lui reste beaucoup de choses à apprendre.







Lina a effectué sous mes yeux un Bradel. Il s’agit d’une technique de reliure particulière caractérisée par l’emboitage du livre dans son fond grâce a…

Capitaine, d'Adrien Bosc [Récit d'un exil collectif]

Où nous est racontée la suite de l’épisode marseillais de la villa Air-Bel dans laquelle s'étaient réfugiés les surréalistes pendant la Deuxième Guerre mondiale…

Dans Capitaine, Adrien Bosc fait le récit de l’exil, en mars 1941, de plusieurs artistes et intellectuels français et étrangers en Amérique. Au départ de Marseille, ils embarquèrent sur le même cargo, le Capitaine Paul Lemerle. Parmi eux : André Breton, Anna Seghers, Claude Lévi-Strauss, Victor Serge, Wifredo Lam, Germaine Krull... Puis en Martique, à Port-au-Prince, où le bateau finit par arriver, l’écrivain nous raconte la rencontre de Breton avec Suzanne et Aimé Césaire...

Capitaine se situe quelque part entre le roman, l’enquête, le journal... L’auteur avance à tâtons dans cette période noire de notre histoire, questionnant les documents, supposant des rapprochements entre les individus, imaginant ce que furent ces journées jusqu’ici jamais racontées.

Un livre qui décrit bien l’arbitraire qui régnait alors. Chaque réfug…