Accéder au contenu principal

La Brousse

J’ai découvert récemment La Brousse, fanzine marseillais du nom de ce fromage provençal, à la pâte fraîche et granuleuse, qui la première fois qu’on le goûte peut paraître un peu insipide, mais je dois reconnaître que je ne connais pas très bien le produit. Bref, c’est un fromage du cru. Et justement, La Brousse est une « revue culinaire sauvage avec des vrais morceaux de Marseille ». 

La Brousse, fanzine culinaire marseillaisJe suis tombée dessus au salon de la micro-édition et du multiple (à la Friche) sur le stand de la librairie Le Lièvre de Mars. Vendu au prix modique de 2€ (sans pub), ce numéro 2 intitulé « Sauvage printemps » est un objet original !

Le projet, d’abord culinaire, mais également graphique et littéraire, est mené par l’association des éditions de La Brousse qui publie un numéro par trimestre, organise ce qui a l’air d’être de sympathiques fêtes de lancement et anime une page facebook distrayante (où il est notamment question de tags alimentaires !). La revue possède également un site sur lequel on peut télécharger le numéro 1 en pdf

Pour revenir au numéro 2 de La Brousse, on y trouve évidemment des recettes ! Comme celle de la cervelle safranée. Sur la thématique du pliage (croquis à l’appui) la revue nous donne les recettes des farces de la pastilla, des feuilles de vigne, des tortellinis bolognais et des pieds paquets ! Mais la revue est également remplie de reportages sur des lieux, des gens ou des initiatives à suivre. Exemple : la sortie cuisine sauvage urbaine avec le collectif SAFI qui propose jusqu’en septembre des « pique-niques point de vue GR 2013 », ou encore un article sur la nouvelle Bière de la plaine (ci-dessous). Enfin, le contenu de la revue est aussi graphique (dessins, mini-BD, photographie) et littéraire comme je vous le disais : dans la dernière partie on peut lire un joli texte métaphorique sur les vieilles casseroles transmises par nos mères, un roman-photo humoristique (« Le Reboul ») ou encore un feuilleton romanesque à suivre en plusieurs épisodes, « La Pythie de la Capelette ».

Bref ! La Brousse est une revue fort divertissante qu’on trouve maintenant assez facilement à Marseille. Un seul bémol, la taille de la police, c’est écrit un peu petit… Mais c’est un détail je vous l’accorde. Alors voilà, vous savez tout sur cette revue truffée de bons plans et de poésie culinaire, bonne lecture !

La Bière de la Plaine présentée dans La Brousse

Commentaires

Articles les plus consultés du mois

La nuit qui n’a jamais porté le jour de Jorge Marchant Lazcano : une amitié à Valparaiso en 1940

Comment réagit un pauvre homme découvrant soudainement, par le biais du seul ami qu’il n’eut jamais, l’existence du mal absolu ? C’est sur cette idée que repose l’histoire racontée par l’écrivain chilien Jorge Marchant Lazcano dans La nuit qui n’a jamais porté le jour, un court roman paru au Chili en 1982.

Alger la Noire de Maurice Attia, une plongée au cœur de 1962

Dès la lecture du titre, Maurice Attia nous annonce la couleur, Alger la Noire est bien un polar. En 1962, dans une Alger à feu et à sang, les cadavres de deux jeunes gens, Estelle et Mouloud, sont retrouvés sur la plage de Padovani, ils ont été abattus et le crime semble signé par l’OAS. L’inspecteur Paco Martinez et son collègue Choukroun vont tenter de mener l’enquête...

Le silence même n’est plus à toi d'Asli Erdoğan : chroniques de la Turquie actuelle

Quand l’écrivaine turque Asli Erdoğan a été emprisonnée à l’été 2016, de nombreuses personnes se sont mobilisées en France pour réclamer sa libération. À la suite du coup d’État du 15 juillet 2016, Recep Tayyip Erdoğan a en effet décidé que l’opposition politique n’aurait plus voix au chapitre. 148 journalistes se sont ainsi retrouvés en prison et de nombreux intellectuels furent privés d’exercer leur métier. Asli Erdoğan est accusée « d’appartenance à un groupe terroriste » car elle a écrit dans le journal kurde Özgur Gündem. Le recueil Le silence même n’est plus à toi publié par Actes Sud regroupe les chroniques incriminées.



La voix d’une démocrate dans un régime autocratiqueEn sa qualité d’écrivaine et de journaliste, Asli Erdoğan évoque dans ces chroniques la situation politique turque et notamment l’oppression du peuple kurde depuis la fin du cessez-le-feu en 2015. Un des textes les plus marquants est intitulé « Au pied du mur ». Y sont racontés les combats de rue pendant le coup …