Accéder au contenu principal

Les biblio-brouettes de la Belle de Mai

Ça faisait un moment que j’entendais parler de ces fameuses biblio-brouettes à la Belle de Mai, alors samedi dernier je suis allée rencontrer ceux du collectif Brouettes et Compagnie, installés place Cadenat pour proposer aux habitants du quartier un troc de livres.

Place Cadenat : les biblio-brouettes et le troc de livres

Pour l'accès à la culture et l'amélioration du cadre de vie

Ce jour-là étaient présents Anne, Claude et Jean qui m’ont expliqué que ce collectif d’habitants était né il y a 3 ans et demi, qu’il était composé d’une quinzaine de personnes militant pour un meilleur accès à la culture dans les quartiers de la Belle de Mai et de la butte Saint-Mauront. Notamment grâce à des actions citoyennes poétiques, comme le troc de livres via les brouettes. L’action de l’association se porte aussi sur l’amélioration du cadre de vie, via la revégétalisation des rues par exemple (la campagne pour la Belle Navette pérennisée en bus 582 reliant le quartier au centre-ville, c’était leur itiniative). Ils ont également organisé des rencontres avec des auteurs, en collaboration avec des associations ou lieux institutionnels comme La Maison pour tous ou L’Espace lecture Édouard Vaillant. Enfin, ils se rassemblent tous les lundis à 18h aux Grandes Tables de la Friche, pendant le marché paysan, pour un apéro ouvert à tous.

Pallier un manque et offrir un moment de convivialité

L’idée des biblio-brouettes est née du constat de l’absence d’une offre de lecture publique dans le troisième arrondissement de Marseille (une pétition est en cours). Pas de bibliothèque à la Belle de Mai, alors les membres du collectif ont mis en place ce système de troc, les premiers samedis matin de chaque mois. On peut apporter des livres, ou seulement venir en prendre. Venue pour discuter, j’ai aussi un peu observé ce qui se passait autour de cette brouette : deux pères sont venus avec leur enfant choisir un livre, d’autres sont venus discuter simplement… Un moment de convivialité. Des commerçants ou associations du quartier sont par ailleurs des lieux de dépôt permanents dans lesquels ont peut venir déposer et prendre des livres. 

Les biblio-brouettes de la Belle de Mai

Un blog d'information

Enfin, Brouettes et compagnie est un blog d’information qui relaie l’actualité culturelle du quartier, une information de proximité, donc. Pour ma part je les suis également sur leur page Facebook, très dynamique. Je crois que je vous ai dit le principal, allez les rencontrer (venez avec des livres !), vous en apprendrez davantage. Je retiens de cette rencontre une belle philosophie de l’action qu’on pourrait tenter de résumer de la sorte : si la culture ne vient pas à toi, alors va à elle...

(Octobre 2013)

Commentaires

Anonyme a dit…
C'est là-bas qu'il y a quelques mois j'ai récolté dans le débordement d'un container à papier à recycler une quantité de livres à caractère religieux métaphysique qui ont justifié mon empressement à la récupération bien qu' à la lecture reposé ils étaient bien plus gras de religiosité que fruité de témoignages, en ait sorti en grâce qu'un livre de soeur Emmanuelle pour son regard particulier sur la vie "je vais avoir cent ans et je voulais vous dire" pour autant les autres livres dédaignés ont atterri par mon transport sur la canebière où la girafe leur a fait nid...
Bonjour,
Haha quelle aventure... Eh oui les livres ont cette étonnante propension au voyage. Dans votre cas, vous n'êtes peut-être pas tombé en revanche sur la meilleure littérature. Mais en ce qui concerne le contenu des biblio-brouettes, aucune teneur religieuse dans les livres que j'y ai vus, plutôt du roman, du polar, des BD, des romans jeunesse, allez-y voir, peut-être y trouverez-vous un livre davantage à votre goût !

Articles les plus consultés du mois

La nuit qui n’a jamais porté le jour de Jorge Marchant Lazcano : une amitié à Valparaiso en 1940

Comment réagit un pauvre homme découvrant soudainement, par le biais du seul ami qu’il n’eut jamais, l’existence du mal absolu ? C’est sur cette idée que repose l’histoire racontée par l’écrivain chilien Jorge Marchant Lazcano dans La nuit qui n’a jamais porté le jour, un court roman paru au Chili en 1982.

Alger la Noire de Maurice Attia, une plongée au cœur de 1962

Dès la lecture du titre, Maurice Attia nous annonce la couleur, Alger la Noire est bien un polar. En 1962, dans une Alger à feu et à sang, les cadavres de deux jeunes gens, Estelle et Mouloud, sont retrouvés sur la plage de Padovani, ils ont été abattus et le crime semble signé par l’OAS. L’inspecteur Paco Martinez et son collègue Choukroun vont tenter de mener l’enquête...

Le silence même n’est plus à toi d'Asli Erdoğan : chroniques de la Turquie actuelle

Quand l’écrivaine turque Asli Erdoğan a été emprisonnée à l’été 2016, de nombreuses personnes se sont mobilisées en France pour réclamer sa libération. À la suite du coup d’État du 15 juillet 2016, Recep Tayyip Erdoğan a en effet décidé que l’opposition politique n’aurait plus voix au chapitre. 148 journalistes se sont ainsi retrouvés en prison et de nombreux intellectuels furent privés d’exercer leur métier. Asli Erdoğan est accusée « d’appartenance à un groupe terroriste » car elle a écrit dans le journal kurde Özgur Gündem. Le recueil Le silence même n’est plus à toi publié par Actes Sud regroupe les chroniques incriminées.



La voix d’une démocrate dans un régime autocratiqueEn sa qualité d’écrivaine et de journaliste, Asli Erdoğan évoque dans ces chroniques la situation politique turque et notamment l’oppression du peuple kurde depuis la fin du cessez-le-feu en 2015. Un des textes les plus marquants est intitulé « Au pied du mur ». Y sont racontés les combats de rue pendant le coup …