Accéder au contenu principal

Les livres d'artiste de Fanette Mellier

Entre aventures éditoriales et créations plastiques, les livres de la graphiste sont d’essence cosmique et poétique. 

« Spaceland », une expo à Fotokino

On peut actuellement voir au Studio Fotokino une très belle expo, Spaceland, rassemblant des œuvres de la graphiste Fanette Mellier et du peintre Emmanuel Van der Meulen, qui sont le fruit de leur collaboration sur le thème de la représentation du cosmos. D’un point de départ scientifique et métaphysique, ils ont créé des œuvres plastiques, qui ont par ailleurs trouvé un prolongement dans des projets éditoriaux pour Fanette Mellier.

Astronomicon de Fanette Mellier
Astronomicon

Livres d’artiste, kesako ?

C’est précisément de ces livres d’artiste dont je voulais vous parler. En tant que réalisations éditoriales imprimées et reliées, il s’agit bien de livres comme on l’entend traditionnellement, objets de transmission d’un contenu à un public. Mais ils sont également des objets plastiques et artistiques à part entière, auxquels on s’intéresse pour leur beauté et leur charge poétique.

Dans la lune

Paru aux Éditions du livre, Dans la lune est un ouvrage magnifique, on y retrouve les reproductions de sérigraphies réalisées par Fanette Mellier représentant un cycle lunaire (deux de ces œuvres sont exposées à Fotokino). La réussite de l’éditeur est d’avoir conservé une impression de volume sur la page grâce aux couleurs et effets de matière. Et en plus, le livre apporte l’illusion d’une évolution temporelle du cycle lunaire quand on tourne les pages, à la manière d’un flipbook.

Dans la lune de Fanette Mellier
Dans la lune, édition du livre

Dans la lune, sérigraphie

Livres paysages

J’ai aussi bien aimé les petits Livres paysages de Fanette Mellier (éditions Les Trois Ourses) qu’on plie et déplie, qui pourraient être un livre désossé, à réagencer à la guise du lecteur, ou former chacun une unité. Recouvertes d’étranges signes typographiques et de beaucoup d’interstices, les pages n’en sont pourtant pas vraiment. Jolis curieux objets…


Les Livres Paysages de Fanette Mellier
Livres paysages


Astronomicon

Mais mon coup de cœur est pour Astronomicon, paru aux Éditions B42, dans lequel Fanette Mellier s’est emparée d’un traité poétique d’astronomie, écrit par un certain Marcus Manilius (50 av. J.C.). Le texte écrit en latin a été numérisé, il est imprimé sur un papier bleu nuit constellé d’étoiles. Le livre est relié en accordéon, et si l’on veut en lire la traduction (XVIIIe s.), il faut déchirer les pages ! Enfin, la couverture est une reliure en cuir, parsemée de poussières dorées... L’objet confronte et fait fusionner les époques grâce à une ingénieuse conception, et il est surtout magnifique. 


Astronomicon de Fanette Mellier
Astronomicon : pour lire la traduction du livre il faut en déchirer les pages

Reliure en accordéon

Texte original de Marcus Manilius (50 av. J.C.)

Les livres d’artiste de Fanette Mellier sont à découvrir au Studio Fotokino jusqu’au 29 décembre, ainsi que les planches d’impressions et sérigraphies Dans la lune, et les autres œuvres qui constituent l’expo Spaceland.

(Décembre 2013)

Commentaires

candy a dit…
ça donne envie de s'envoler...

Articles les plus consultés du mois

La nuit qui n’a jamais porté le jour de Jorge Marchant Lazcano : une amitié à Valparaiso en 1940

Comment réagit un pauvre homme découvrant soudainement, par le biais du seul ami qu’il n’eut jamais, l’existence du mal absolu ? C’est sur cette idée que repose l’histoire racontée par l’écrivain chilien Jorge Marchant Lazcano dans La nuit qui n’a jamais porté le jour, un court roman paru au Chili en 1982.

Alger la Noire de Maurice Attia, une plongée au cœur de 1962

Dès la lecture du titre, Maurice Attia nous annonce la couleur, Alger la Noire est bien un polar. En 1962, dans une Alger à feu et à sang, les cadavres de deux jeunes gens, Estelle et Mouloud, sont retrouvés sur la plage de Padovani, ils ont été abattus et le crime semble signé par l’OAS. L’inspecteur Paco Martinez et son collègue Choukroun vont tenter de mener l’enquête...

Le silence même n’est plus à toi d'Asli Erdoğan : chroniques de la Turquie actuelle

Quand l’écrivaine turque Asli Erdoğan a été emprisonnée à l’été 2016, de nombreuses personnes se sont mobilisées en France pour réclamer sa libération. À la suite du coup d’État du 15 juillet 2016, Recep Tayyip Erdoğan a en effet décidé que l’opposition politique n’aurait plus voix au chapitre. 148 journalistes se sont ainsi retrouvés en prison et de nombreux intellectuels furent privés d’exercer leur métier. Asli Erdoğan est accusée « d’appartenance à un groupe terroriste » car elle a écrit dans le journal kurde Özgur Gündem. Le recueil Le silence même n’est plus à toi publié par Actes Sud regroupe les chroniques incriminées.



La voix d’une démocrate dans un régime autocratiqueEn sa qualité d’écrivaine et de journaliste, Asli Erdoğan évoque dans ces chroniques la situation politique turque et notamment l’oppression du peuple kurde depuis la fin du cessez-le-feu en 2015. Un des textes les plus marquants est intitulé « Au pied du mur ». Y sont racontés les combats de rue pendant le coup …