Accéder au contenu principal

Jack Kerouac halfback, Fausto Batella

Jack Kerouac Half Back de Fausto BatellaUn curieux objet littéraire…

Jack Kerouac, halfback de Fausto Batella est un curieux et plaisant objet littéraire, où l’on apprend que ce n’est pas la fatalité d’une fracture qui a détourné Jack Kerouac du terrain, mais un ensemble de choix liés à sa famille, au départ de nombreux coéquipiers pour la guerre, à des mésententes et surtout à son envie de vagabonder… Dans la 2e partie, l’auteur raconte dans un style plus journalistique le monde du football américain universitaire de 1935 à 1942, ce qui à titre personnel m’a moins intéressée, mais quand même un peu car le tout est documenté avec des photos de l’époque. 

… dans une collection hybride

Cet essai semble appartenir à une collection hybride rassemblant les qualités des éditions du Sous-sol et de la revue Desports pour offrir au lecteur du journalisme sportif et narratif d’un genre nouveau. En tout cas, une approche audacieuse d'un épisode moins connu de la vie du grand écrivain américain.

Autres billets pouvant vous intéresser :

Commentaires

Articles les plus consultés du mois

La nuit qui n’a jamais porté le jour de Jorge Marchant Lazcano : une amitié à Valparaiso en 1940

Comment réagit un pauvre homme découvrant soudainement, par le biais du seul ami qu’il n’eut jamais, l’existence du mal absolu ? C’est sur cette idée que repose l’histoire racontée par l’écrivain chilien Jorge Marchant Lazcano dans La nuit qui n’a jamais porté le jour, un court roman paru au Chili en 1982.

Alger la Noire de Maurice Attia, une plongée au cœur de 1962

Dès la lecture du titre, Maurice Attia nous annonce la couleur, Alger la Noire est bien un polar. En 1962, dans une Alger à feu et à sang, les cadavres de deux jeunes gens, Estelle et Mouloud, sont retrouvés sur la plage de Padovani, ils ont été abattus et le crime semble signé par l’OAS. L’inspecteur Paco Martinez et son collègue Choukroun vont tenter de mener l’enquête...

Le silence même n’est plus à toi d'Asli Erdoğan : chroniques de la Turquie actuelle

Quand l’écrivaine turque Asli Erdoğan a été emprisonnée à l’été 2016, de nombreuses personnes se sont mobilisées en France pour réclamer sa libération. À la suite du coup d’État du 15 juillet 2016, Recep Tayyip Erdoğan a en effet décidé que l’opposition politique n’aurait plus voix au chapitre. 148 journalistes se sont ainsi retrouvés en prison et de nombreux intellectuels furent privés d’exercer leur métier. Asli Erdoğan est accusée « d’appartenance à un groupe terroriste » car elle a écrit dans le journal kurde Özgur Gündem. Le recueil Le silence même n’est plus à toi publié par Actes Sud regroupe les chroniques incriminées.



La voix d’une démocrate dans un régime autocratiqueEn sa qualité d’écrivaine et de journaliste, Asli Erdoğan évoque dans ces chroniques la situation politique turque et notamment l’oppression du peuple kurde depuis la fin du cessez-le-feu en 2015. Un des textes les plus marquants est intitulé « Au pied du mur ». Y sont racontés les combats de rue pendant le coup …